Double personnalité

Sommaire

La double personnalité est un trouble de la personnalité provoqué par l’inconscient qui cache souvent un autre problème. La personne se présente tour à tour avec sa personnalité « normale », ou avec un comportement incohérent, incontrôlé et parfois violent qui ne ressemble pas du tout à qui il est.

C’est le cas du célèbre Dr Jekyll et Mr Hide de Robert Louis Stevenson (écrit en 1886).

Comment se caractérise une double personnalité ?

La plupart du temps, la personne ne se rend pas compte de sa double personnalité. Les conséquences peuvent donc être graves sur son travail, sa vie de couple, sa vie de famille ou encore ses finances et la mettre en danger (conduire dangereusement sa voiture, contracter des dettes, être violent envers un proche, …).

En cas de double personnalité, la première personnalité, dite « normale », est connue et habituelle pour l’entourage. En général, la personne est insérée dans la société, a un comportement normal, sans incohérences ni bizarreries.

L’autre personnalité, dite « pathologique », est complètement différente de la personnalité normale. Elle apparaît d’un coup ou progressivement, à certains moments ou pour toujours. Différents symptômes la caractérisent en fonction de la cause :

  • des hallucinations : entendre des voix ou voir des formes apparaître ;
  • un délire : être persuadé de pouvoir contrôler la pensée des autres par exemple ;
  • des troubles du langage : inventer des mots ou des phrases, changer le ton de sa voix ou parler très lentement ;
  • des incohérences dans le comportement ou le discours : par exemple se mettre à collectionner des sacs en plastique sans raison cohérente ou acheter le même vêtement plusieurs fois ;
  • des violences envers soi-même (automutilations, scarifications) ou envers les autres (épouse, famille ou encore collègues).

Double personnalité : causes et traitements possibles

Des causes génétiques, biologiques et psychologiques sont à l’origine d’une double personnalité :

  • une anomalie du cerveau et des neurotransmetteurs (les substances qui permettent aux neurones d’échanger des informations, comme la sérotonine) rendrait la personne plus vulnérable ;
  • la double personnalité est une maladie, la personne ne fait pas « exprès » et n’est pas responsable de ce qui lui arrive. Le stress, des conditions de vie difficiles, des traumatismes dans l’enfance ou encore un deuil peuvent déclencher la maladie. Mais parfois aucune cause n’est retrouvée ;
  • la consommation de certaines drogues, comme le cannabis, est aussi connue pour favoriser l’apparition de délires et donc d’une double personnalité. Les symptômes peuvent être « aigus » et durer quelques jours, mais parfois devenir « chroniques » et rester pour toute la vie.

Le traitement dépend de la cause de la double personnalité. Le psychiatre prescrit des antidépresseurs, des régulateurs de l’humeur (thymorégulateurs) ou des neuroleptiques en fonction des cas.

Une psychothérapie avec un psychologue est fortement encouragée pour aider la personne à revenir à sa personnalité « normale ».

Quelle maladie mentale derrière la double personnalité ?

Plusieurs maladies mentales peuvent se présenter sous la forme d’une double personnalité :

  • la schizophrénie : perte de contact avec la réalité, psychose, idées délirantes qui n’ont pas de sens (l’impression d’être espionné), ou encore des hallucinations ;
  • le trouble bipolaire appelé aussi « maniaco - dépression », c’est-à-dire l’alternance d’épisodes de dépression (tristesse, pleurs, perte de motivation, …) et d’épisodes maniaques (excitabilité, accélération de la pensée, perte du sommeil, projets farfelus, …) sur plusieurs mois ;
  • la paranoïa : le paranoïaque est persuadé que des complots sont dirigés contre lui, que des personnes veulent lui faire du mal ou l’empoisonner ;
  • l’érotomanie : comme dans la paranoïa, l’érotomane est persuadé que sa victime est amoureuse de lui.

Certains troubles de la personnalité se cachent parfois derrière la double personnalité :

  • la personnalité schizoïde qui a des symptômes communs avec la schizophrénie ;
  • la personnalité borderline (ou « limite ») avec des automutilations fréquentes et des difficultés à gérer ses émotions ;
  • la personnalité obsessionnelle compulsive avec des TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs) et parfois des phobies ;
  • la personnalité sensitive sujette à la paranoïa ou encore le pervers narcissique qui tyrannise son entourage.

Mythes et réalités sur la double personnalité

Le trouble dissociatif de l’identité (TDI), communément appelé double personnalité, est souvent mal compris. Contrairement à la croyance populaire, ce n’est pas la même chose que la schizophrénie. Il est caractérisé par la présence de deux ou plusieurs identités ou personnalités distinctes qui prennent le contrôle du comportement du patient.

Un mythe courant est que les personnes atteintes de ce syndrome ont une personnalité « bonne » et une « mauvaise ». En réalité, les différentes identités peuvent avoir des caractéristiques très différentes, mais aucune n’est intrinsèquement bonne ou mauvaise.

À noter : Bien qu’il ne soit pas aussi courant que d’autres troubles mentaux, comme la dépression ou le stress post-traumatique, il est estimé que 1 à 3% de la population mondiale pourrait être atteints.

Il est également important de noter que la double identité est souvent le résultat d’événements traumatiques dans l’enfance, comme des abus sévères. Ce trouble ne se développe pas soudainement à l’âge adulte.

En ce qui concerne le traitement, la psychothérapie est actuellement la méthode la plus efficace pour aider les patients atteints de « personnalité multiple ». Le but est d’aider les personnes à comprendre et à gérer leurs différentes identités afin de travailler à une intégration réussie.

Comment vivre avec une double personnalité ?

Vivre avec un trouble dissociatif de l’identité (TDI), ou double personnalité, peut relever du défi. Cependant, avec le bon traitement et des stratégies d’adaptation, les patients peuvent vivre normalement.

La première étape consiste à obtenir un diagnostic précis. Le TDI est, en effet, souvent confondu avec d’autres troubles mentaux, comme la schizophrénie. Un professionnel de la santé mentale peut aider à distinguer ces conditions.

Une fois le diagnostic posé, le traitement commence. La psychothérapie est souvent le traitement de choix pour le TDI. Elle aide les patients à comprendre leurs différentes personnalités et à gérer les changements d’identité.

Il est également important de prendre soin de sa santé physique. Le stress et la dépression sont courants chez les personnes atteintes de TDI. Il est possible de les maîtriser avec une alimentation équilibrée, de l’exercice régulier et un sommeil suffisant.

Enfin, le soutien des proches est inestimable. Les amis et la famille aident à gérer les états dissociatifs et à naviguer dans les défis du quotidien.

Impact de la double personnalité sur les proches

L’impact d’un trouble dissociatif de l’identité (TDI), ou double personnalité, ne se limite pas à la personne atteinte. Les proches, tels que les amis et la famille, sont également affectés de manière significative.

Les changements d’identité sont déroutants et effrayants pour les proches qui peuvent avoir du mal à comprendre le trouble et à savoir comment interagir avec les différentes personnalités. Cela entraîne du stress et de la dépression chez ces derniers.

De plus, les personnes atteintes de TDI ont des épisodes d’amnésie, ce qui peut être difficile à gérer pour les proches. Ils se sentent alors généralement impuissants et frustrés par l’incapacité de la personne concernée à se souvenir de certains événements ou certaines interactions.

Pour cela, il est important pour eux aussi de se renseigner sur le TDI et de chercher du soutien.

Aussi, il est crucial que les proches prennent soin de leur propre santé mentale. Prendre du temps pour soi et chercher de l’aide si nécessaire est essentiel pour pouvoir soutenir efficacement une personne atteinte de TDI.

Ressources et soutien pour les personnes atteintes de double personnalité

Sachez qu’il existe de nombreuses ressources disponibles pour aider les patients et leurs proches à surmonter ces épreuves personnelles (et familiales).

La première étape consiste souvent à trouver un professionnel de la santé mentale qui a de l’expérience dans le traitement du TDI. Ces spécialistes établissent un plan de traitement adapté, qui inclut la psychothérapie ainsi que des médicaments pour gérer les symptômes associés tels que la dépression et le stress.

Il existe également de nombreux groupes de soutien en ligne et en présentiel pour les personnes atteintes de TDI. Ces groupes offrent un espace sûr pour partager des expériences et apprendre des autres qui vivent des défis similaires, afin de se sentir moins seul.

De plus, il existe des livres, des sites web et d’autres ressources éducatives qui fournissent des informations précieuses sur le TDI. Ces ressources peuvent aider les patients et leurs proches à mieux comprendre le trouble, à reconnaître les signes et les symptômes et à s’inspirer de stratégies d’adaptation efficaces.

À ce titre, rappelez-vous que chaque individu est unique et que ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. Il est donc souvent nécessaire d’essayer différentes approches et de faire preuve de patience pour trouver ce qui marche le mieux pour chacun.

En conclusion

  • Une double personnalité, ou trouble dissociatif de l’identité, est caractérisée par la présence de deux ou plusieurs identités distinctes chez une personne.
  • La double personnalité est probablement causée par de nombreux facteurs (génétique, événements traumatiques, …). Le traitement implique une thérapie pour aider le patient à apprendre à gérer les changements d’identité et à traiter les souvenirs traumatiques.
  • La double personnalité est un type de trouble dissociatif, qui est une catégorie de troubles mentaux caractérisés par une déconnexion ou une dissociation des pensées, des sentiments, des souvenirs et de l’identité d’une personne.
  • Le trouble de la personnalité multiple est un trouble mental réel et sérieux qui peut avoir un impact significatif sur la vie d’une personne (amnésie, état de stress…)

Ces pros peuvent vous aider