Pédopsychiatre

Sommaire

Un pédopsychiatre est un médecin psychiatre spécialisé dans la prise en charge des enfants et des adolescents jusqu’à l’âge de 18 ans. Sa spécificité permet de diagnostiquer et de prendre en charge les enfants souffrant de troubles mentaux très variés. Le point dans notre article.

Pédopsychiatre : caractéristiques

Le pédopsychiatre est un psychiatre, c'est-à-dire un médecin spécialiste des troubles mentaux des enfants, de la naissance jusqu’à l’âge adulte. Il permet de faire à la fois le diagnostic, l’accompagnement, le traitement et la prévention des maladies mentales à cet âge.

La spécificité de cette discipline repose sur la particularité des troubles présentés par les enfants, mais aussi sur le diagnostic parfois très difficile des maladies mentales à cet âge. Le pédopsychiatre est capable d’associer un traitement médicamenteux sur ordonnance à une psychothérapie en fonction des cas.

La pédopsychiatrie est à la croisée de plusieurs disciplines : la pédiatrie, la psychiatrie, la psychologie, la pédagogie, la génétique et la neurologie.

La formation du pédopsychiatre

Pour être pédopsychiatre, il est nécessaire d’être médecin. Il faut donc faire un cursus médical à la faculté de médecine, puis choisir une spécialité de psychiatrie. C'est ensuite au terme de l’internat de psychiatrie que le pédopsychiatre réalise un diplôme d’études spécialisées complémentaires en pédopsychiatrie, après une année supplémentaire d’internat.

Le pédopsychiatre a donc un titre de docteur en médecine qui lui permet de faire des prescriptions médicales. Il peut choisir d’exercer ses fonctions à l’hôpital, en libéral ou bien en clinique privée. Il exerce parfois seul, parfois au sein d’une équipe composée de psychologues, d’infirmiers ou de psychomotriciens, par exemple.

Bienfaits de la pédopsychiatrie

La pédopsychiatrie permet à la fois de diagnostiquer, de traiter et de prévenir les maladies mentales de l’enfant et de l’adolescent jusqu’à l’âge de 18 ans. Celles-ci peuvent être très diverses :

  • la dépression et les tentatives de suicide ;
  • les troubles anxieux, comme l’anxiété généralisée, la phobie ou les TOC ;
  • les psychoses infantiles et les troubles du développement ;
  • l’autisme ;
  • l’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDHA) ;
  • l’énurésie ou l’encoprésie ;
  • les troubles psychosomatiques ;
  • les troubles de la personnalité ;
  • les troubles du comportement alimentaire comme l'anorexie et la boulimie ;
  • les addictions.

Bon à savoir : certaines maladies mentales se poursuivent à l’âge adulte, alors que d’autres ne concernent que l’enfant. Le pédopsychiatre a la possibilité de prescrire des médicaments en plus de la psychothérapie, lorsque certaines maladies ou certains symptômes le nécessitent.

Pédopsychiatre : quand faut-il consulter ?

Il est conseillé de consulter un pédopsychiatre dès l’apparition d’une souffrance psychologique qui dure. Il peut s'agir par exemple :

  • de troubles du sommeil ;
  • de troubles de l’appétit avec perte ou prise de poids ;
  • de troubles du comportement, comme de l’agressivité ou des automutilations ;
  • un décrochage scolaire ;
  • des anomalies du développement ;
  • une tristesse ;
  • un isolement et un repli sur soi.

Bon à savoir : à tout âge, entre la naissance et l’âge adulte, il est possible de consulter un pédopsychiatre soit en libéral, soit au centre médico-psychologique (CMP) le plus proche de chez soi.

À noter : le dispositif « MonPsy » permet de bénéficier à partir de 3 ans du remboursement de 8 consultations (renouvelables) chez un psychologue partenaire après avoir été orienté par son médecin. Le patient règle 40 € pour l’entretien d’évaluation et 30 € pour chaque séance de suivi, et il est remboursé après envoi de la feuille de soins et du courrier d’adressage à son organisme d’assurance maladie.

Ces pros peuvent vous aider